Votre menu est l'un des principaux moteurs de marketing et de rentabilité de votre entreprise et, à ce titre, sa conception doit faire l'objet d'une réflexion approfondie, tant en ce qui concerne les articles que vous souhaitez servir, les prix ainsi que la conception et la présentation proprement dites de votre menu, des ardoises et des écrans.

Le succès de votre menu repose sur la connaissance que vous avez de votre marché. Réfléchissez bien à ce qui suit et construisez votre offre en conséquence:

  • Qui sont vos clients? Quel est leur profil démographique, combien dépensent-ils, qu'aiment-ils manger et, tout aussi important, qu'est-ce qu'ils n'aiment pas manger?
  • Restez focalisé sur votre marché cible et développez votre menu et vos prix pour répondre au mieux à ses besoins. Évitez d'essayer de satisfaire tout le monde, car cela diluera votre offre et compliquera votre activité.
  • Qui sont vos concurrents? Apprenez à connaître leur offre et leurs prix, cela vous donnera peut-être des informations précieuses sur votre marché cible. Cela dit, ne vous laissez pas trop guider par la concurrence ; suivez votre propre voie, mais servez-vous de vos concurrents pour vous aider à garder le contact avec le marché.
  • Les enfants sont-ils susceptibles de jouer un rôle dans la décision des gens de venir dîner chez vous? Si tel est le cas, pensez à concevoir une partie de votre menu de manière à ce qu'il soit attrayant pour les enfants.

 

  • Assurez-vous que le point central de chaque élément du menu est le nom de l'article et sa description, plutôt que le prix, comme dans l'exemple ci-dessus à droite. Laissez les gens acheter sous le coup de l'émotion, puis utilisez cela pour justifier le prix.
  • Parallèlement, évitez d'empiler vos prix dans une colonne, cela permettra d'éviter que les clients fassent leur choix en fonction du prix.
  • Lorsque vous affichez le prix sur votre menu, évitez d'utiliser le signe « € ». Cela attirerait l'attention des clients sur le prix plutôt que sur la description - privilégiez l'émotion plutôt que la raison.
  • Il est également recommandé d'afficher la composante en centimes de votre prix dans une police plus petite que votre montant en euros, comme dans les exemples ci-dessous.

 

Votre menu est un outil de communication stratégique, sa conception et sa mise en page sont donc essentielles.

  • Les clients ne prennent qu'entre 60 et 90 secondes pour lire un menu. Votre mise en page doit donc être simple, logique et facile à suivre.
  • Évitez de donner trop d'options à vos clients ; l'idéal est d'avoir moins de sept articles par catégorie.
  • Si vous avez besoin d'ajouter plus d'options, envisagez d'ajouter d'autres catégories. Par exemple, au lieu de 12 entrées, proposez six « entrées » et six « petits plats ».
  • Des études ont montré que lorsqu'ils lisent un menu, en particulier sur un écran ou une ardoise, les gens commencent normalement par porter le regard sur le coin supérieur droit de l'ardoise ou de l'écran. Leur regard se déplace alors généralement dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, comme illustré à gauche.
  • Assurez-vous que votre menu reflète votre marque et que vous utilisez les mêmes éléments de marque de manière cohérente dans chaque point de contact avec le client. Si vous utilisez un écran ou une ardoise, assurez-vous qu'il est facile à voir là où le client se trouvera.
  • Il est recommandé, en particulier dans un café ou un établissement de restauration rapide, de compléter une ardoise ou un écran avec des cartes plus petites afin que les clients puissent examiner le menu dans leur format préféré.
  • Des photos des plats peuvent être affichées sur les ardoises et les écrans dans certains environnements, si elles sont conçues correctement ; cependant, ces photos doivent être de qualité professionnelle.
  • Assurez-vous que le point central de chaque élément du menu est le nom de l'article et sa description, plutôt que le prix, comme dans l'exemple ci-dessus à droite. Laissez les gens acheter sous le coup de l'émotion, puis utilisez cela pour justifier le prix.

 

 

 

 

 

 

 

Lorsque vous pensez au prix, votre objectif doit être de vendre le plus grand nombre d'articles au plus grand nombre de personnes et au prix le plus élevé possible.

 

 

  • Assurez-vous que vous savez combien coûte votre nourriture. Ce point est essentiel pour diverses raisons, la principale étant que votre prix de vente doit être quatre fois supérieur à vos coûts de nourriture.  C'est ce que l'on appelle la tarification ascendante.
  • Vous devez également réfléchir à la tarification descendante : « Quel est le prix que mon marché est prêt à payer pour cela ? » Idéalement, la tarification descendante et la tarification ascendante doivent être égales. Dans le cas contraire, ne baissez pas votre prix en dessous du quadruple multiplicateur. Si les clients ne sont tout simplement pas disposés à payer ce prix, alors vous devrez trouver des moyens d'augmenter la perception de la valeur et/ou d'affiner vos coûts de nourriture.
  • Ne soyez pas tenté d'avoir dans votre menu un article qui se situe en dessous de ce multiplicateur quadruple en pensant que les autres articles du menu compenseront la perte.
  • La nature humaine est telle que les consommateurs ne prêtent généralement pas attention aux centimes du prix ; ils se concentrent sur l'euro. C'est pourquoi vous perdez du profit en n'ajoutant pas 90 centimes à chaque article de votre menu.
  • Considérez le prix de chaque article dans le contexte des autres articles de votre menu. Une astuce pratique, surtout si vous proposez une petite et une grande portion pour le même article, consiste à fixer le prix de votre petit article à un niveau assez élevé par rapport à celui du gros article.  Par exemple, si un petit fish and chips coûte 19 euros et un grand 22 euros, la majorité des clients achèteront le plus grand car il semble être d'un meilleur rapport qualité-prix pour seulement quelques euros de plus.
  • Assurez-vous de disposer d'une bonne gamme de suppléments logiques et abordables, assortis d'une bonne marge. C'est un excellent moyen d'augmenter le montant dépensé et de vous aider à maximiser votre ratio CTT.